Tombez sous le charme des cités de caractère du Finistère sud

Vivez vos vacances en toute tranquilité dans une maison de vacances de 140m² rien que pour vous.
Bénéficiez de la sécurité que vous offre une location de vacances labellisée.


Jeunes enfants - Randonnée

Chargement en cours...
Réservation 100% sécurisée, Meilleurs Prix Garantis, Confirmation Immédiate logo Stripe logo Visa logo MasterCard logo AmericanExpress
Bienvenue! > Tourisme > Cités de caractère
Bienvenue! > Tourisme > Cités de caractère > Quimperlé
quimperle
©Yannick Derennes

Quimperlé 

 Présente un intérêt toute l'année   Visites guidées à certaines périodes de l'année   Gratuit 
  Office de Tourisme, Place du Général de Gaulle, Quimperlé   Distance du gîte: 15,5 km   19mn
  https://www.quimperle-terreoceane.com/decouvrez/destination-16-communes/quimperle/   02 98 96 04 32

UN PEU D'HISTOIRE

A tous ceux qui s'y sont attardés, de Brizeux à Flaubert, Quimperlé, classée Ville d'Art et d'Histoire en 2019, a l'image de la douceur de vivre. Située aux portes de la Cornouaille, la ville est un haut lieu de la culture bretonne, qui a eu comme enfants, Matilin an Dall, le sonneur de bombarde le plus illustre de tous les temps, Dom Maurice, historien, père de la littérature bretonne, et Théodore Hersart de la Villemarqué, poète auteur du « Barzaz Breizh », œuvre qui a révélé la qualité et la puissance de la littérature orale en Bretagne.

La ville basse est la cité des 3 rivières. Les 2 premières, l'Ellé et l'Isole, enserrent une petite île, berceau de la cité depuis qu'au IXe siècle, les bénédictins y fondèrent l'abbaye de Sainte-Croix. Là se trouvent les témoins de l'histoire religieuse et civile, les riches hôtels du quartier aristocratique (du XVIe au XIXe siècle), et les maisons en pans de bois (du XVe au XVIIe siècle). La troisième rivière, la Laïta, union des 2 autres, atteste par les belles demeures de pierre de ses quais que l'activité portuaire fut jadis florissante.

Très vite à l'étroit, l'agglomération s'est lancée à l'assaut des collines qui l'entourent, générant une ville nouvelle, une ville haute couronnée par l'église Notre-Dame, « Le Mont-Saint-Michel de la terre » . Caractérisé par l'intérêt et la diversité de ses édifices religieux : Notre-Dame de l'Assomption (XVe et XVIIe siècle), chapelle et couvent des Ursulines (XVIe siècle), chapelle Saint-Eutrope (XVIe siècle), ce promontoire offre de belles perspectives sur les rivières et l'horizon lointain de la forêt.

QUIMPERLÉ, UNE VILLE OÙ IL FAIT BON FLÂNER

La ville de Quimperlé est donc composée de la haute-ville et de la basse-ville. Autrefois, la basse-ville appartenait au diocèse de Quimper et du Léon, la basse-ville au diocèse de Vannes. Quimperlé possédait donc 2 coiffes différentes portées encore aujourd'hui par les danseuses du cercle celtique Giz'Kalon.

La ville de Quimperlé a su conserver et mettre en valeur les traces du passé du XIe au XIXe siècle.

Vous pourrez y voir:

  • l'Abbatiale Sainte-Croix, une des dernières églises rondes d'Europe.
  • Les Halles. Témoins de leur époque (construites en 1886), elles sont constituées d'une structure métallique et de briques. Devenues vétuste, elles furent démolies et reconstruites à l'identique en 2001.
  • le Pont Fleuri. Construit au Moyen-Age (probablement au XVe siècle), il constituait l'une des entrées de la ville qui était à l'époque une ville-close. Endommagées par une crue en 1746, les 2 arches centrales furent reconstruites.
  • la Maison des Archers. Aujourd'hui lieu d'exposition, c'est une jolie maison datant du XVIe siècle.
  • la chapelle des Ursulines. Accueille aujourd'hui des expositions. Datant du XVIIe siècle, elle est classée Monument Historique.
  • L'église N.D. de l'Assomption. Le porche, les sablières, la tour, la voûte en pierre, les 2 vierges sont des éléments remarquables.
  • L'hôpital Fremeur et la chapelle Sainte-Eutrope. Ancien hôpital datant du Moyen-Âge. Monument rare en France.

Si Quimperlé est une ville historique, elle sait aussi se tourner vers l'avenir comme en témoigne l'oeuvre de l'artiste contemporain, Yann Kersale, qui y a créé le Chemin Bleu.

VISITER QUIMPERLÉ

Retrouvez le plan de la visite ainsi que des informations complémentaires dans le classeur des balades et randonnées disponible au gîte ti Goudoul.

Mais aussi … les visites en canoë-kayak, les visites guidées avec une guide conférencière et aussi au travers du circuit d'interprétation (18 panneaux).

Un livret-jeu est disponible pour une visite en famille. A retirer dans les différents bureaux de l'Office de Tourisme Quimperlé Terre Océane.

ITINÉRAIRE

Bienvenue! > Tourisme > Cités de caractère > Pont-Aven
pont-aven
©ti Goudoul

Pont-Aven 

 Ville vivante toute l'année   Livret de visite enfant   Gratuit
 Distance du gîte: 16,2 km   Temps de trajet estimé: 18 mn
  Office de Tourisme, 3 rue des Meunières, Pont Aven    http://www.pont-aven.com   02 98 06 04 70

Source d'inspiration pour de nombreux artistes, la charmante petite ville de Pont-Aven séduit également les promeneurs.

DÉCOUVRIR

Célèbre pour sa fameuse école de peinture créée par Paul Gauguin, Pont-Aven est une petite ville du Finistère,à 12 kilomètres du littoral et à 17 kilomètres de Concarneau.

Niché au fond d'une vallée verdoyante, bénéficiant d'un cadre enchanteur, Pont-Aven invite à la balade au hasard de ses ruelles, ses petits ponts, lavoirs et anciens moulins à eau, dont certaines roues ont été restaurées. De belles demeures de granit des XVIIe et XVIIIe siècles, une maison à tourelle, des villas du XXe siècle contribuent à son charme.

C'est sa luminosité qui, à la fin du XIXe siècle, séduit le peintre Paul Gauguin qui y fonde l'École de Pont-Aven en 1886, suivi par Émile Bernard, Paul Sérusier, Maxime Maufra… Ils se retrouvent pour peindre au Bois d'Amour, dominé par la chapelle de Trémalo. Un parcours de découverte "Sur les pas de Paul Gauguin" fait référence à cette période d'effervescence picturale, autour de l'artiste. La peinture demeure aujourd'hui un pôle d'attraction majeur de Pont-Aven, avec de nombreux ateliers et galeries d'artistes, des lieux d'exposition et un musée des Beaux-Arts

Ville gourmande, Pont-Aven dispose d'une autre spécialité bien connue : les fameuses galettes pur beurre, confectionnées de manière artisanale et que l'on trouve un peu partout.

L'Aven, qui traverse la ville, peut servir de fil conducteur à de belles promenades sur ses berges fleuries, à une découverte au fil de l'eau en canoë-kayak ou bateau à moteur sans permis, ou dans le cadre d'une visite commentée à bord d'une vedette.

Les vacanciers se retrouveront à la plage de Port-Manec'h, une plage familiale décorée de cabines blanches, située à l'embouchure de l'Aven et du Bélon, à 10 kilomètres de Pont-Aven. Quant aux plaisanciers, ils pourront bénéficier du refuge d'un port bien abrité.

VISITER

Vous pouvez visiter la ville en autonomie ou suivre une visite guidée.

Si vous êtes accompagnés d'enfants, vous pouvez aussi visiter Pont Aven de façon ludique en téléchargeant un livret jeu.

SHOPPING

Les plus grandes marques de la gastronomie bretonne sont installées à Pont Aven.

  • la maison Georges Larnicol réputée pour ses kouignettes et ses chocolats, 4 Place Paul Gauguin
  • la conserverie Maison Courtin, 9 place Paul Gauguin
  • la biscuiterie Traoù Mad et ses célèbres galettes et palets de Pont Aven, 10 Place Paul Gauguin
  • la conserverie la Belle-Iloise, 1 rue Emile Bernard
  • la cave La Part des Anges, excellente cave pour le whisky, 10 rue des Abbés Tanguy.

ITINÉRAIRE

Bienvenue! > Tourisme > Cités de caractère > Concarneau
concarneau
©ti Goudoul

Concarneau 

 Possède un intérêt toute l'année   Gratuit (sauf bac ou parking selon période)
  Distance du gîte: 32 km    Temps de trajet estimé: 45 mn
  Passage Lanriec, Concarneau    http://tourismeconcarneau.fr/decouvrir/ville-close-concarneau/   02 98 97 01 44

Classée Ville d'Art et d'Histoire, la ville de Concarneau fait partie des incontournables du Finistère sud.

Y ALLER

Pour accéder facilement à la Ville Close, rendez-vous place Duquesne et garez votre voiture sur le parking gratuit. Au bout du parking vous découvrirez un embarcadère. Mettez le cap sur la ville close à bord d'un petit bateau électrique pour la plus petite traversée du monde.

LA VILLE

Faites le tour des remparts, flânez dans la ville, …

Dotée d'un riche patrimoine historique, Concarneau la ville bleue est née dans une ancienne île fortifiée, la Ville Close, édifiée sur un îlot rocheux et cernée de remparts au XIIIe siècle, remaniés au XVIIe par Vauban. Cette position stratégique en a fait un site militaire et de commerce de premier plan, qui nécessitera au fil du temps son agrandissement, avec l'adjonction de plusieurs faubourgs et villages voisins. On peut accéder aux fortifications durant les vacances scolaires, par la Maison du Patrimoine, qui ouvre l'accès aux remparts par la tour du Gouverneur. De là, une vue impressionnante sur la baie de Concarneau, le port de pêche et le port de plaisance.

À l'intérieur de la Ville Close, de jolies ruelles bordées de restaurants et boutiques qui font le charme de cette cité du Finistère…

Port de pêche actif, Concarneau dévoile l'histoire de l'activité maritime au musée de la Pêche avec une collection impressionnante de bateaux, maquettes et objets du quotidien de la vie des marins.

Le vendredi, en face de la ville-close se tient un grand marché (toute l'année). Vous pourrez y acheter des produits locaux et pique-niquer au Carré des Larrons. Si vous préférez vous pourrez vous restaurer dans les crêperies et restaurants de la ville-close. Pour une pause goûter nous vous conseillons "La Maison du Kouign Amann", 19 place Saint Guenole.

La biodiversité des océans est le thème du Marinarium, vitrine de la station de biologie marine, qui propose de nombreuses animations dont un bassin tactile pour les enfants.

À voir également, le château de Keriolet, sur les hauteurs de la ville, un joyau néo-gothique du XIXe siècle, bâti sur ordre d'une princesse russe, tante du Tsar Nicolas II, et ayant appartenu au prince Youssoupov, l'assassin de Raspoutine.

>À signaler en été : le festival des Filets Bleus l'avant-dernier week-end du mois d'août, avec au programme animations musicales, expositions, ateliers et concerts.

PLUS D'INFORMATIONS

En français, enanglais

ITINÉRAIRE

quimper
©ti Goudoul

Quimper 

 Présente un intérêt toute l'année   Gratuit 
 Distance du gîte: 53 km   Temps de trajet estimé: 47 mn 
  Office de Tourisme, 8 Rue Élie Freron, Quimper    https://www.quimper-tourisme.bzh/quimper-ville-dart-et-dhistoire/    02 98 53 04 05

LA CAPITALE DE LA CORNOUIAILLE, CLASSEE VILLE D'ART ET D'HISTOIRE

Cette jolie ville du Finistère, à 15 kilomètres des côtes, est traversée par les rivières Steïr et Odet. De nombreuses passerelles enjambant les deux cours d'eau, la vieille ville moyenâgeuse, les petites ruelles et places tranquilles contribuent largement au romantisme de la cité, marquée par la période médiévale.

Trois secteurs bien distincts forment son centre historique, à découvrir à pied et en prenant son temps !

Le quartier de Locmaria, doté d'un ancien prieuré, d'un jardin médiéval labellisé Jardin Remarquable, et d'une église romane, où se concentre l'art breton. Dans ce secteur, de belles boutiques de faïences et broderies, dont une enseigne à ne pas manquer : la faïencerie Henriot-Quimper, une institution locale !

Le quartier épiscopal, avec l'ancien palais des Évêques et la cathédrale Saint-Corentin, édifiée au XIIIe siècle, l'une des plus anciennes cathédrales gothiques de Bretagne. Ne manquez pas d'admirer ses vitraux et ses deux flèches qui s'élancent à 75 mètres du sol.

Le quartier des ducs de Bretagne, avec son église Saint-Mathieu, ses demeures à encorbellements, pignons ou colombages, ses ruelles typiques pavées dont les noms rappellent les corporations du Moyen Âge …

Quimper est la capitale culturelle de la Bretagne. Pour en savoir plus sur l'histoire de la ville et son patrimoine artistique, rendez-vous au musée des Beaux-Arts, l'un des plus riches de France, installé dans un palais à l'italienne. Des œuvres de l'École de Pont-Aven ont investi ses murs, et une section est dédiée à la légende de la ville d'Ys, engloutie par les flots.

Le patrimoine régional se dévoile dans l'ancien palais épiscopal, devenu musée départemental breton, consacré aux arts et traditions populaires du Finistère.

Quimper dispose de belles boutiques pour faire son shopping gourmand, ainsi que de magasins d'usine, notamment pour la faïencerie : l'occasion de faire l'acquisition d'un fameux "bol breton", à son prénom. Pour en savoir plus sur cet art, n'hésitez pas à visiter le musée de la Faïence dans le quartier de Locmaria, qui référence une grande quantité de pièces, parfois uniques.

Pour calmer une petite faim, n'hésitez pas à goûter aux fameuses crêpes dentelles ou à faire une halte dans une crêperie ! Autre lichouserie, Les macarons de Philomènes.

Depuis 1923, Quimper accueille tous les ans en juillet le festival de Cornouaille, autour de la musique bretonne. À cette occasion, de nombreux spectacles et concerts sont proposés.

ITINÉRAIRE

X
locronan
©Yannick Le Gal

Locronan 

 Présente un intérêt toute l'année   Jolies illumination pendant les fêtes de fin d'année   Parking 4 € 
 Distance du gîte: 66,6 km   Temps de trajet estimé: 53 mn
  Office de Tourisme, place de la Mairie, Locronan    https://www.locronan-tourisme.bzh   02 98 91 70 14

UN PEU D'HISTOIRE

Blottie contre le flanc de sa montagne, Locronan dresse ses maisons de granit bleuté au pied de la tour carrée de son église, donjon trapu et solitaire. Site d'essence sacrée, puis capitale de la toile à voile en Bretagne, de la fin du XVe au milieur du XVIIe siècle, ce haut lieu du tourisme breton, aimé des cinéastes, n'oublie pas sa double vocation ancestrale.

L'ensemble que forment les belles demeures de la Grand'Place encadrant l'église prieurale, témoigne de l'histoire de cette cité. Haut lieu sacré d'un nemeton celtique, christianisé au VIIe siècle par Saint Ronan, ce lieu sera d'abord un site palatial au pied de la montagne. Sans doute ruiné par les Normands, l'habitat se déplace à partir du Xe siècle à l'emplacement de l'ermitage de Ronan. La piété des comtes de Cornouaille envers Saint Ronan, puis celle des ducs de Bretagne eux-mêmes, conduisent à l'édification d'une première église romane, puis à la création d'un prieuré bénédictin, et enfin à l'édification de l'église prieurale au XVe siècle.

Exemptée de divers impôts par l'autorité ducale, Locronan devient le siège d'une importante manufacture de tissage de toile à voile. Les maisons de la place portent témoignage de cette industrie : bureau de la toile, hôtel de la Compagnie des Indes, demeures des négociants, des notaires, des contrôleurs pour le Roy et des officiers.

L'église prieurale, vouée au recueillement, contraste avec l'activité trépidante de l'ancienne cité, où les chalands ont remplacé les armateurs venus gérer leurs navires en partance pour le Nouveau Monde, et où les gourmandises traditionnelles ont succédé aux pièces de toile gonflées du grand vent de l'aventure.

En vous promenant, vous mettrez vos pas dans les pas de tout ceux qui ont gravi la montagne sacrée, témoin de 2500 ans d'histoire.

LOCRONAN ET LE CINÉMA

Locronan, petite cité de caractère, fut le théâtre de nombreux tournages complets ou partiels de films et téléfilms. On peut citer : L'Ancre de miséricorde, Chère inconnue, Chouans !, Dieu a besoin des hommes, Livide, Pêcheur d'Islande, Qui ?, Le radeau de la Méduse, rends-moi la clé, Tess, Les Trois Mousquetaires, Un long dimanche de fiançailles, Vos gueules les mouettes! Et Le Voyage en ballon!

VOUS RESTAURER

Un petit creux? Faites une halte à la boulangerie Guillou pour déguster un excellent kouign amann.

ITINÉRAIRE